L’initiative «Mobilités créatives» a été conçue en 2016 par Valeria Marcolin (déléguée générale) et Hervé Fournier et a été lancée en 2017 avec son 1er Forum international organisé en coopération avec le Syndicat mixte des transports en commun (agglomération de Grenoble, France).
Son objectif est de traiter localement et internationalement les synergies entre la mobilité, la culture, la planification stratégique urbaine et territoriale pour un développement durable à travers des perspectives innovantes et multidisciplinaires. Il invite les partenaires et les parties prenantes à penser «out of the box», en dépassant la dimension «arts dans les transports publics et privés», en s’appuyant sur le partenariat existant entre les acteurs et les politiques dans ces domaines pour favoriser la recherche et le développement, l’innovation, attractivité locale et les nouvelles opportunités économiques.

La mobilité et la culture connectent les personnes, les biens, les connaissances, les territoires…

Ils font face à des défis communs : gérer la diversité, développer de nouveaux talents et savoir-faire, favoriser la participation des utilisateurs ou des citoyens, lutter contre le changement climatique, promouvoir les énergies vertes et le développement durable, la résilience et la sécurité dans l’espace public. Le numérique évolue intelligemment, il s’attaque à la fracture numérique et comble les réalités urbaines et rurales…

Cartographie de plus de 90 études de cas à travers le monde, l’initiative «Creative Mobilities» a prouvé qu’encourager des synergies stratégiques entre les arts, la culture et la mobilité peut contribuer à développer des espaces et des villes habitables, au sein d’une communauté mondiale.

La culture et la mobilité sont des moteurs puissants pour nourrir et connecter les créativités quotidiennes, apporter de la valeur aux initiatives locales, autonomiser les citoyens, développer de nouvelles entreprises et faciliter l’accès aux droits économiques, sociaux et culturels.

Basées sur des partenariats multi-acteurs et publics-privés, «Mobilités créatives» promeut la culture et la mobilité en tant que biens publics et objectifs prioritaires des politiques du développement durable.

Un partenariat stratégique avec les comités de la culture et de la mobilité de CGLU a été lancé en juin 2018 par l’UITP pour mettre en œuvre des synergies communes.