Sensibiliser contre le harcèlement sexuel

L’ONU Femmes frappe fort ! Pour dénoncer le harcèlement sexuel dont sont victimes les femmes dans les transports en commun, l’organisation leur a dédié un siège qui reproduit les contours du corps d’un homme et de son pénis dans le métro de Mexico. En face du siège, un écriteau indique « il est ennuyeux de voyager ici mais cela n’est rien comparé à la violence sexuelle que les femmes subissent dans leurs trajets quotidiens ».

Au mexique, plus de 80% des femmes se sentent en insécurité dans les transports publics. Dans la capitale, neuf femmes sur dix sont victimes. Selon ONU Femmes, « le harcèlement sexuel et d’autres formes de violence sexuelle sont une pandémie mondiale encore peu visible. Souvent les hommes normalisent la violence qu’ils exercent, les femmes ne la dénoncent pas, et les campagnes sont insuffisantes pour la prévenir ».

Conception

ONU Femmes en partenariat avec les autorités de la capitale mexicaine

Lieu

Mexico – Mexique

Objectifs

Lutter contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun